Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R

cela.jpeg


" ... mon Voyage en Alcarria est un livre orthodoxe, conçu et écrit selon les plus vieilles normes qui ont guidé les voyageurs narrateurs : la véracité, la simplicité, la bonne volonté pour accepter l'imprévu et pour le comprendre. ".


Camilo José Celar prend un chemin battu avec finesse. Le parcours dans la région, apparemment suit un rythme du sentiment de l'auteur sans but défini mais en gardant l'objectif de parcourir une région aride et riche en miel.


Voyage en Alcarria est agréable à la lecture, un vent doux et du beau temps soufflent et parcourent les pages. Tout se déroule dans une ambiance amicale.


" Le voyageur et sa suite traversent le Tage et empruntent un sentier de chèvres qui gravit la petite montagne de la Dehesa. Quico explique au voyageur que les Américains ont emporté, dit-on, pierre par pierre le Monastère de Ovila, avana la guerre civile. "


L'envie de découvrir prime sur tout, Camilo José Celar emporte le lecteur dans son bagage, balloté derrière son dos et bine installé sur le dos de l'âne. L'air sec frappe les narines, le soleil caresse les cheveux et l'eau limpide coule sur la peau.


Le dernier paragraphe :


" Don Monico, don Paco et le voyageur entrent au Cercle prendre un vermouth et des olives fourrées d'anchois ... "


Mandehandeha !

Commenter cet article