Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R

Voile rouge de Patricia Cornwell - Red Mist

 

" Les rails d'acier, de la couleur brunâtre séché, coupent la route pavée un peu défoncée qui pénètre plus avant dans le Lowcountry. " (p. 11)

 

Voilà une phrase d'ouverture qui adoucira le livre, Voile rouge, et qui se terminera par "Au-delà coule la rivière, et nous le suivons jusqu'à l'océan, nous orientant au nord-est, en direction de Charleston, puis la maison. " (p. 457)

 

La lecture du Voile rouge s'annonce agréable et avec douceur, c'est méconnaître la valeur créative de Cornwell (je le reconnais, c'est ma première enquête avec kay Scarpetta) : "disons que je suis médecin, avec une spécialisation en anatomopathologie médico-légale, en radiologie tridimensionnelle, me permettant d'utiliser les CT-scans pour autopsier un cadavre avant de l'inciser à l'aide d'un scalpel. " (p. 13). Cela est clair mais il faudrait encore un peu plus d'explication pour comprendre l'enjeu.

 

Il y a des morts. L'enquête est lancée par la suite des autopsies. Des questions se posent pour les raisons de décès, impossible à déterminer ou juste à supposer.

 

" les réactions anaphylactiques aux piqûres d'insectes ..." ( p. 261) ou " un poison à son repas ... " (p. 344)

 

Mais des indices guident vers des assassinats dont il faut débusquer.

 

Patricia Cornwell ne cherche pas un style d'écriture difficile mais par contre du côté des intrigues et du suspens, le lecteur sera servi : des noeuds s'entremêlent.

 

" occuper ce de ce qui s'est produit ici ... envisager ce qui pourrait se passer ensuite. " (p. 318)

 

Un lecteur qui prendrait un Cornwell entre ses mains risquerait de ne plus le fermer que s'il y aurait danger autour.

 

Manainga ainga !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article