Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R

oe.jpg


La dernière phrase :


" Et les étudiants, trempés de pluie, accablés d'exaspération, de tristesse et de fatigue, observaient le silence ; pendant tout ce temps, moi, le seul seventeen, au comble du bonheur, jurant le massacre devant cette vision dorée. "


Voici une nouvelle dont Kenzaburô Ôé ramène une  journée d'anniversaire en une crise de conscience. Une prise de confiance dont les jeunes japonais réalisent de façon rapide et soudaine.


Seventeen condense une société japonaise en pleine mutation profonde.


" Pour échapper à une nuit d'angoisse, ne fût-ce qu'un instant, je n'avais pas d'autre solution que de me branler. "


Iza ?

Commenter cet article