Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R

Pourquoi pas ? de David Nicholls - Starter For Ten

" Tous les jeunes se font du mouron. C'est normal, inévitablement. grandir, c'est ça. A seize ans, ma plus grande inquiétude dans la vie, c'était de ne plus rien réussir d'aussi brillant, d'aussi noble, d'aussi pur, d'aussi tangible que mon triomphe au brevet des collèges. " (p. 11)

 

" Tous les jeunes se font du mouron. C'est normal, inévitable. Grandir, c'est àa. A seize ans, a plus grande inquiétude dans la vie, c'était de ne plus rien réussir d'aussi brillant, d'aussi noble, d'aussi pur, d'aussi tangible que mon triomphe au certificat de fin d'études secondaires. Evidemment, c'est du passé. Du haut de ma dix-neuvième année, je veux croire que je suis beaucoup plus cool et beaucoup plus sage. " (p. 459)

 

Nicholls ouvre et termine le roman Pourquoi pas sur deux paragraphes plus ou moins similaires. Des deux l'une soit le personnage (Brian jackson) a tourné en rond soit il n'a rien réalisé de sa vie. On se pose la question.

 

C'est avec humour et tendresse que Nicholls décrit Brian Jackson dans son statut d'adolescent en mal d'être, dans sa quète de son avenir.

 

" c'est exclusivement mon acné qu'on a ciblée (" visée " à proprement parler) en la multipliant par trois. J'offre un tableau carrément médiéval - la victime type de la peste, ravagée de bubons. Je me demande ce que cette horreur - son fils grimaçant au-dessus du poste - peut apporter à maman quand elle regarde d'un oeil un feuilleton. " (p. 171)

 

Se projetant vers un avenir incertain, Nicholls fait subir à Brianune une vie simpliste.

 

Est-ce que vous vous rappeliez de ce manuel d'anglais dans lequel il y avait le dialogue : - Where is Bryan ? - Bryan is in the kitchen. Le dialogue est devenu une blague pour les apprenants. Et c'est ainsi que Pourquoi pas  se déroule, un assemblage d'évènements surprenants.

 

Nicholls regarde sa société avec tendresse et amour, son héros est adorable. Sacré Brian !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article