Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R


Madagascar

 

 

Extraits :

 

« En ce qui concerne son nom, il a été changé plusieurs fois à diverses époques. Car selon le récit de Thevet  penès quem tamem hujus rei sit fides, 'et l'on se fie à lui pour la véracité de cette chose', l'île a dû s'appeler jadis Pacras à cause de la quantité de tortues (car une tortue s'appelle Pacras). Ensuite, elle fut appelée selon un capitaine du Royaume de Céfola Albargra, c'est-à-dire Evêque. Puis on lui donna le nom de Manutia Alphil, c'est-à-dire Roi Puissant. Enfin, elle fut appelée Madagascar en allusion au nom du roi de Madagaxo (qui est l'île de la Lune et l'est resté) jusqu'à ce que les Portugais l'appellent l'Île Saint Laurent. »


« Raha ny momba ny anarany dia niova imbetsaka tamin'ny vanimpotoana samihafa. Satria araka ny fitantaran'i Tharetuspenès quem tamem hujus rei sit fides) 'ary dia apetraka aminy ny fahamarinan'izany', dia i  Pacras no anaran'ny nosy fahiny noho ny habetsahan'ny sokatra hita tao aminy (midika hoe sokatra ny  pacras. Albargra no niantsoana azy taty aoriana, na hoe 'eveka' avy tamin'ny anaran'ny kapiteny tao amin'ny fanjakan'ny Cefola 'Sofala', avy eo indray nomena ny anarana hoe  Manutia Alphil na hoe 'mpanjaka mahery'. Tamin'ny farany dia nantsoina hoe Madagascar avy amin'ny fanovana ny anaran'ny mpanjakan'i Magadasso. Niova ho Madagascar indray, izany hoe nosin'ny volana, ary dia nijanona tamin'izany mandra-piantsoan'ny portiogey azy hoe nosy S. Laurentius. » 

 

Madagascar : Altenburg - Meißen 1609 est « un des plus anciens textes sur Madagascar ».


Difficile de trancher la date exacte de la découverte de l'Île mais officiellement, et selon le livre, la déclaration de la découverte de Madagascar, en même temps que la souveraineté portugaise sur l'Île, a eu lieu le 25 juillet 1506.

 

Jérôme Megiser (1553 - 1616), un philologue allemand, un grand voyageur.

 

Pour l'édition du livre, plusieurs partenaires et nombreux chercheurs y ont contribué. Le livre est en trois langues (allemand, français et malagasy).


Trouver un livre très rare sur la Grande Île permet de remonter le temps et de découvrir le passé, car comme disait l'autre un peuple sans histoire est ....

 

Comme tous les livres anciens, Madagascar : Altenburg - Meißen 1609 parle des premières rencontres et des premiers échanges, suivies des études du peuple, de la nature etc ...

 

Des belles gravures sur cuivre (illustrations de l'original) sont reproduits.


Le livre contient :


Préface et Introduction rajoutés pour la présente édition


Chap. 1 - Est-ce que l'île de Madagascar a été connue des cosmographes ou est-ce qu'elle a été découverte il y a 110 ans seulement ? Egalement de son nom

Chap. 2 - De la situation et de l'étendue de cette île

Chap. 3 - Description particulière de toutes les plus belles villes, des ports ou des baies, des rivières et promontoires de l'Île de Saint-Laurent, ainsi que des noms des villes îles voisines et dépendantes

Chap. 4 - Des habitants de cette Île de Saint-Laurent et de leur religion, langues, coutumes, habillement, de ce qui concerne la guerre, des rois et des femmes et du peuple

Chap. 5 - De toutes sortes d'animaux, de poissons et d'oiseaux de l'Île Saint-Laurent

Chap. 6 - De l'ambre précieux qui a été découvert dans la presqu'île du Cap d'Ambre ; de même sa nature, son origine et son usage

Chap. 7 - De la fertilité et de la richesse de l'Île de Madagascar, de même de toutes sortes de végétation, de fruits et de métaux qui y existent

Chap. 8 - Des histoires qui se sont passées jadis dans cette Île de Saint-Laurent, autant qu'on puisse le savoir

Chap. 9 - De la découverte de l'Île de Madagascar ; de même de ce qui s'y est passé avec les Portugais

Chap. 10 - Ce qui s'est passé avec les Hollandais dans l'Île de Saint-Laurent



Madagascar /Hieronymus Megiser. - 1ère édition éd. en Altenburg Meissen - An 1609. - Antananarivo : SME, 1997. - 424 p. ; 26 cm.

Commenter cet article