Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par MIZARA SOA




Soit on rit soit on pleure à la lecture de Pennac « Chagrin d'école ».


Avec une écriture drôle pleine de tendresse (vis-à-vis du cancre lui-même), le livre se lit si vite que l’on n’a pas le temps de reprendre son souffle.


Daniel Pennac revit ses années passées devant le tableau « noir », avec ses peurs et ses angoisses.

Maintenant il les revoit, ces années, et se dit qu’il y a du travail pour les jeunes en difficulté d’aujourd’hui dont voici un extrait :


(…)
- J'y arriverai jamais, m'sieur.
- Tu dis ?
- J'y arriverai jamais !
- Où veux-tu aller ?
- Nulle part ! Je veux aller nulle part !
- Alors pourquoi as-tu peur de ne pas y arriver ?
- C'est pas ce que je veux dire !
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
(...)

De quel que pays que ce soit, le livre de Pennac peut s'appliquer, avec humour et rigueur. Mais sera-t-il suivi d'un bon résultat ?

Pour couronner son travail, le prix Renaudot a offert à Chagrin d'école son prix en 2007.





Chagrin d'école / Daniel Pennac. - Paris : Gallimard, 2007. - 304 p. ; 21 cm.

 

 

 

 

Commenter cet article

Aina Randrianaivosoa 01/07/2010 05:06


J'ai fait les deux avec joie! Et satisfaction paisible à la fin de ma lecture!


M Y R 01/07/2010 08:31



Il me reste encore à visionner le film. Merci Aina.