Publié par M Y R

dox.jpg

 

RAZAKANDRAINY Jean Verdi Salomon, izay no anarana nasalotry ny ray aman-dreniny azy, izay nosoloiny DOX  taty afara rehefa nanoratra izy.


Anisan'ny nanandratra avo ny soratra amin'ny teny malagasy i Dox ary maro no tononkalo izay nosoratany.


Dox (1913 -1978) : poésie malgache et dialogue de cultures, boky nosoratan'i RANDRIANARISOA-RASENDRA Irène navoakan'ny trano mpanonta boky Tsipika. Nentin'ny mpanoratra anehoana fa manana ny toerany manokana tokoa i Dox : " satria tsy mpitolona izy "


Ny teny fanolorana nataon'i Tompokolahy RAJAONARISON Elie nilaza fa " nanome dikan-teny ny tonokalo arak'izay tsara indrindra, niala ireo rima talentan'i Dox sady vaofehiny tokoa, nanazava indray ny fahafantarana an'i Dox tao anatin'ny fokonolona sy vanim-potoana manokana iray. " Mampiseho ny asa fandalinana sy fikarohana notontosain'i Rasendra Irène.


Sarotra tokoa ny famoahana boky raha eto Madagasikara no resahina, izay mahatonga ny fahavitsian'ny boky mivoaka, Dox (1913 -1978) : poésie malgache et dialogue de cultures miezaka mitondra zavatra vaovao : fanaparihahana ny kolon-tsaina malagasy amin'ny alalan'ny fandikana amin'ny teny frantsay ireo tononkalon'i Dox.


Raha raisina manokana ny boky dia azo tsapain-tànana ny hery narotsaka nentina nanao ny fikarohana talohan'ny nidirana nandika teny ireo tononkalo notsongaina.


" fahasahiana ny nataony "


Niditra tao anaty làlana tsy mora tokoa i Rasendra Irène, sady manakatra ny hevitr'i Dox no mampita amin'ny teny frantsy izay hevitra mety nofonosin'ny tononkalo : nampiseho ny fifehezany ny teny anakiroa nampiasainy tokoa izy.


Indro manaraka etoana ny tononkalo notsongaina arahin'ny dikateny :


Paiso


Tafatsiry indray ny maitso

Eto an-tokotaninay …

Rako-pelana ny paiso,

Mavokely ranoray …


Tafafoha maraina aho

Hifoka izato rivo-manitra …

Eny anelanelan-taho,

Manga ery ny volon-danitra.


Eny ambony rantsan-kazo

Indreny vorona mivazo

Am-panaovana ny akany


… Toa hisy azy fatratra

Ny lohataona vao misantatra

Any ambanivohitra any … !

 


Pêcher


Notre cour est de nouveau

Verdoyante …

Le pêcher est couvert de pétales

Rose uni …


Je me suis levé tôt

Pour humer cet air parfumé …

Entre les branches

Le ciel est si bleu !


Sur les branches

Des oiseaux roucoulent,

En construisant leur nid.


Qu’il sera beau,

Le printemps qui s’annonce

Dans les campagnes !


- trad. de RANDRIANARISOA-RASENDRA Irène


Manina ny zanako aho ...


Manina ny zanako aho ka hamangy eny aminy ...

Tsy afaka hiantrano anefa fa hatreto an-tokontaniny !

Sanatria raha hivoaka ny varavaran-drangolahy,

Ary hany hifanoina dia avelo sy fanahy !


Tonga ihany aho anefa fa entanin'ny Fitia !

Mitondra izato foko resy, toy ny hahita sanatria !

Ao ambany tany ao, tsy azo fohazina hanoina

Ka horaisina eo an-tratra 'lay malala hampofoina !


Ao izy ... ravarava, efa nody ho vovo-tany !

Ny mobma azy rehetra anefa dsia tsaroana hatrany hatrany

Katrotroi'ny eritreritra toy ny mbola velona ao ...


Inona àry ity vangiko ? Inona tsy dongon-tany !

Mitolona aman-tsiahy aho ka torovoka, tomany ...

ANAKA O ... VOAHY AHO HIARA MONINA AMINAO !


Je m'ennuie de mon enfant ...


Je m'ennui de mon enfant, aussi vais-je lui rendre visite ...

Hélas je ne pourrai rentrer chez lui, je resterai au seuil de la porte.

Il ne sortira jamais de sa pierre tombale,

Seule mon âme et son fantome communiqueront.


Je viens quand même, c'est l'amour qui me porte.

Avec mon coeur en peine, comme si j'allais le voir.

Mon enfant chéri est sous cette terre, je ne peux le réveiller,

Ni le prendre dans mes bras et le bercer sur mes genoux.


Il est là ... décomposé, déjà réduit en poussière !

Mais tout ce qui le concerne est vivace.

Aussi mes pensées le bercent comme s'il était encore vivant.


Mais qu'est-ce que je visite là ? N'est-ce pas un amas de terre ?

Je me bats contre les souvenirs, aussi suis-je las, je pleure.

MON ENFANT ... OUVRE-MOI, JE VOUDRAIS PARTAGER TA DEMEURE !


 

- trad. de RANDRIANARISOA-RASENDRA Irène


 

Tenin-drazana


Raha mbola ao Ianao

Ka manana ny hasinao

Ary ho tenninay ...

Ry teninay tsy foana 'zahay !


Tany andrandraina Ianao

Amin'izao tontolo izao.

tsy firy no fiteny ambara

Ho tahaka anao ka mana-jara.


Tena endrikay tokoa,

Mamy imolotra sy am-po

Mahalaza ny holazaina.

 

Efa folaky ny Razana

Ho teny tena ahombiazana,

Teny tena manana aina ...


La langue des ancêtres


Si tu demeures,

Gardant ta sacralité,

Et si nous te pratiquons,

Ô notre langue, nous ne disparaîtrons pas !


De par le monde,

On te porteaux nues.

Peu de langues sont bénies,

Comme tu l'es.


Tu es à notre image.

Nous aimons te prononcer, nous te chérissons,

Tu reflètes nos sentiments.


Nos ancêtres t'ont façonnée,

Pour être une langue bénéfique,

Une langue bien vivante ...


 

- trad. de RANDRIANARISOA-RASENDRA Irène


 

" Ny fandikana ny tononkalo iray amin'ny teny hafa dia ahafahan'ny mpamaky (tsy mampiasa ilay fiteny voalohany) mahafantatra kely ilay poeta, na ny kolon-tsaina na ny firenena iray. "


Izay no vokatra nasehon'i Rasendra Irène. Araka ny voalaza matetika dia samy manana ny fomba fijeriny ny mpandika teny rehetra (lahatsoratra, tononkalo, sns), ka nanitikitika ahy mba hamaky sy hanome andalana vitsivitsy amin'ireo tononkalo izay notsongaina sy voadika teo ambony ireo.


Le pêcher


Les bourgeons verdissent

Dans notre cour ...

Le pêcher fleurissent,

D'une rose unie de pourtour ...


Me suis levé de bonne heure

Pour réspirer l'air embaumé ...

Entre les branches en hauteur,

Bleu est le ciel, si éclairé.


Sur les ramures

Des oiseaux murmurent

Fabriquant leur nid


... Sera tout beau

Le printemps nouveau

Dans la campagne d'ici !


- trad. de MYR


J'ai le mal de mon enfant


J'ai le mal de mon enfant,  je vais visiter sa demeure !

Sans pouvoir entrer, bloquer pour l'heure !

Jamais lui ne franchira la pierre tombale,

Et seuls en echos seront : son fantôme et mon âme !


Malgré tout j'y suis arrivé, emporté par l'Amour !

Avec mon coeur lourd, comme si le revoir je l'ésperais toujours !

Enseveli sous terre, le réveiller jamais

Et le prendre tendrement mon chéri, le dorloter !


Il y est ... putréfié, terre il est devenu !

Les bons souvenirs me sont revenus

Dans mes pensées très vivaces en ce moment-là ...


Mais qu'est-ce que je visite ? Juste une motte !

Me tourmenter avec mes souvenirs, suis fatigué, pleure-je ...

MON ENFANT ... ACCEPTE-MOI PRES DE TOI !


- trad. de MYR


La langue maternelle


Si Tu es en moi encore,

Sacralité très intérieur for

Et nous t'utiliserons

Chère langue, jamais nous ne disparaîtrons !


Tu es la terre promise

Ici ou parmi les banquises

Les langues nombreuses, j'ai appris

Mais la mienne : bénie.


Tu nous ressembles

Appréciée et câlinée

Tu véhicules tout notre être


Tu as été bien modelée par nos ancêtres

Pour être la langue louable,

La langue bien vivable ...


- trad. de MYR


Ankafihazo !

Commenter cet article

randrianarisoa rasendra 13/06/2011


Mankasitraka indrindra...mankatelina...


CRN 18/06/2011


Je pense que vous n'avez pas lu une pièce de Racine en Malgache de Dox: Andromaque. La traduction et la construction de la pièce sont un chef-d'oeuvre dans la mesure où Dox essaie de retransmettre
les sentiments, la violence et les mentalités propres à la Grèce antique.
Il est louable que vous essayez de faire l'inverse malgré quelques 'étourderies', je l'espère, dans la retransciption des textes.( Faute de grammaire,mots collés...).


RANDRIANARISOA 19/06/2011


Vous avez donc vu dans votre boule de cristal que je n ai pas lu L Andromaque traduit par Dox...Vous y avez décélé aussi que les fautes d orthographe sont miennes et non du fait de l
imprimeur...quelle perspicacité...C est dommage que vous ne daignez pas signer vos commentaires....


RANDRIANARISOA 19/06/2011


tena izay mihitsy ilay izy.Raha ny marina teny anglisy no tena nianarako...dia hoy aho: ny teny frantsay efa haiko nohon nhy teny malagasy...Ny teny anglisy koa torak izany...Dia izay no nahatonga
ahy nandalina ny teny malagasy...


M Razafy 19/06/2011


Misaotra anareo nanoratra ity momba an'i Dox ity. Izahay moa dia fianakaviam-be iray ihany avy amin'i Dadabe RASOLOMONA. Eto aho dia mampahafantatra anareo mpamaky sahay sy izay liana fa hisy boky
hivoaka tsy ho ela momba an'io Dadabe RASOLOMONA io. Mahaliana tokoa izy io hahafantarana ny tantaran'nt razam-be fa dia miomana dieny zao hanana azy. Afaka mamela hafatra ao amin'io tranokala etsy
ambony io ianao raha hanao famandrihana dieny zao.


Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog