Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui n'avait pas eu envie de le crier dans son for intérieur Yes we can, surtout depuis qu'un certain Obama l'avait pris comme slogan. En ce jour de la saint-Jean d'Hiver 6012, la lecture de Yes we can nous fait plonger tout simplement dans une autre sensation...

Il semble un peu difficile de commencer Le temps des cendres qui se déroule à une vitesse de "trois cent mille kilomètres / seconde " (p. 13) et à ce rythme, le livre risque d'emporter le lecteur dans une gouffre. Volpi, à tambour battant, jette le lecteur...

" Le froid était glacial, l'air électrique, chargé de tout ce qui allait advenir. Le monde ne bougeait, nulle part, pas un corps, pas un oiseau ; une seconde durant, il n'y eut que le silence et l'immobilité. Des silhouettes gelées sur la terre gelée,...

" Harvey Morris ouvrit la tablette située devant lui et y posa sa montre quartz. Un souffle feutré habitait la cabine, à peine perturbé ar les faibles gémissements d'un enfant quelques rangées plus loin. Tous les passagers étaient plongés dans la projection...

" Kate Phillips ouvrit la porte du véhicule et laissa Josh descendre. Il tenait à la main une poupée en plastique représentant Captain Futur qu'il serrait contre lui comme s'il s'agissait d'un trésor fabuleux." (p. 17) L'âme du mal, une profonde analyse...