Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par M Y R

Madagascar : le putchiste, le fils de ... putchiste et moi

Si je peux publier un article à chaque fois que je le veux, c'est que j'ai accès à Internet comme vous (qui me lisez là), ce qui voulait dire que je pourrai faire partie d'une infime partie des malagasy ayant la possibilité de surfer et d'écrire.

2009 - 2014 : cinq ans pendant lesquelles je peux dire qu'il n'y avait eu que des poudres jeter à la face d'une population abattue ; une population qui avait TOUT perdu : le travail, la sécurité, la santé, l'aliment et j'en passe. Il n'y a pas à ressasser de tout ce qui s'était passé et qu'avait subi cette population.

La population avait préféré se taire et s'était tourné vers la recherche de sa PETITE pitance journalière : " ny hanina ohanina androany, tadiavina androany ". Elle vit au jour le jour sans un autre lendemain qui pourrait chanter.

Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de France François Goldblatt le résumait si bien le 14 juillet 2013 : « Derrière les indicateurs macro-économiques, ce sont des vies d’êtres humains qui sont atteintes. Des entreprises qui ferment, des hommes et des femmes qui perdent leur travail, des familles qui ne mangent plus à leur faim, des enfants qui ne peuvent plus aller à l’école, des bébés qui accusent un retard de croissance aux effets irréversibles. »

Et maintenant ?

L'élection d'un nouveau président pour Madagascar apportera-t-elle un nouveau souffle au pays et à sa population ?

Politique : Quelle sera celle qui sera appliquée par le nouveau Président ? Une ouverture vers l'opposition ou une continuité de la politique unilatérale à partir du bureau d'Ambohitsirohitra.

Économique : qui profitera de toutes les richesses dont on vantait l'existence à Madagascar ? Les trafiquants en ont profité aussi librement qu'ils restent impunis.

Social : comment restaurer le FIHAVANANA qui a été utilisé et associé à toutes les sauces possibles ? La relation humaine a été ébranlé et le commun des malagasy se trouve dans une situation confuse pour avancer.

Il y a encore d'autres questions qui se bousculent à sortir et attendent des réponses mais restons patient (et pressé en même temps) avant de les poser. Il y a, c'est sûr, quelque part les réponses à tout.

Et que Madagascar reprendra LA voie qui le mènera vers un avenir brillant et que les générations futures savoureront les efforts d'aujourd'hui.

HO HITA EO !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article